Les dessous d'un baiser

Centelles

 La photo d’Agusti Centelles qui illustre la couverture de “La rive sombre…” témoigne de la fièvre du départ d'une colonne républicaine pour le front d'Aragon, en juillet 1936, dans les jours qui suivent le putsch de Franco. Juan Garcia Oliver, leader anarchiste, embrasse sa fiancée. Il ignore qu’il part pour trois ans. La guerre d’Espagne commence.

EisenstaedtLa photo d'Alfred Eisenstaedt montre la liesse régnant à Times square, New-York, après l'annonce de la capitulation japonaise, le 15 août 1945. La guerre est finie. Un marin ivre traverse la place et embrasse toutes les femmes qu’il rencontre. Le photographe voit une jeune infirmière marcher dans sa direction. Il déclenche au moment où l’homme se saisit d’elle par surprise.

Doisneau

 La photo de Robert Doisneau date de 1950. Elle évoque la poésie de Paris au début de la période des trente glorieuses. Dans le cadre d’un reportage pour le magazine Life, Doisneau fait poser pour 500 Francs deux étudiants en théâtre rencontrés dans un café, sur un trottoir de la place de l’Hôtel de ville. Une image bien construite qui annonce déjà la pub.

Trois baisers célèbres, trois images semblables de gestes amoureux, mais les baisers cachent bien leurs histoires.